Youri Blues Biographie Youri Blues Discographie Youri Blues Concerts

LES INROCKUPTIBLES N°762

"La première fois qu'on a croisé un Youri, c'était Gagarine, et il flottait dans l'espace. Notre dernier Youri, c'était Youri Blow, et lui aussi flotte dans l'espace. On le rencontre à Paris, le grand guitariste chevelu aux airs de Jeff Buckley baroudeur, pour une interview dont on sortira avec un bon jetlag , et le sentiment d'avoir vu du pays, passé des frontières.

The Corridor , son deuxième album, est venu d'on ne sait où (c'est un autoproduit, en marge des circuits de promotion habituels) et il semble avoir fait un très long voyage avant d'arriver jusqu'à nos oreilles. Au début de l'album, on se croit en terrain connu, quoique labyrinthique : ces guitares de ferraille humide, cette voix de rocaille, c'est le delta du Mississippi, c'est le vieux blues mythique. Mais progressivement la musique de Youri Blow s'en éloigne, elle ralentit et s'élève entre deux eaux, dans des zones plus éthérées que terriennes.

En milieu d'album, après le morceau The Corridor , justement, c'est encore autre chose : on entend des violons lancinants, du chant de gorge profonde, de la guimbarde vietnamienne, une musique intense et envoûtante, étrange et dérivante, le son des confins. Le Mississippi n'est plus qu'un souvenir, le ciel de traîne dans le dos d'un musicien troubadour, que ses rêves ont fini par mener au bord du lac Khövsgöl, en Mongolie..."

Stéphane Deschamps

 

"Une écriture qui s'ouvre forcément sur le monde, puisant ses sonorités dans des instruments variés, de la guimbarde vietnamienne à la vièle mongole en passant par la flûte du Pérou. Avec, au bout de ce long couloir, entre Mississippi et forêts de Mongolie, un sentiment de liberté."Stéphane Guihéneuf

Télégramme 02/11

 

"Beau mélange de Blues du Delta et Chants indiens... " *** Soul Bag N°199



"L'originalité de sa musique peut en déconcerter certain, mais attirera la curiosité des autres. Un album intéressant..." *** Blues Mag N°57



"Les oreilles avisées apprécieront ce trésor et cette voix cristalline qui suscite le recueillement…"
Longueur d'Ondes N°55



"The Corridor brille d'un éclat surnaturel, obsédant, chamanique. Youri BLOW et sa musique acquièrent une dimension supplémentaire, que certains n'hésiteront pas à qualifier de mystique."

Ethnotempos n°46

 

"Le delta du Mississipi et son blues originel, terrien et aux racines profondes, irrigue avec Youri d’autres terres, se réinvente et sort du carcan un peu simpliste des douze mesures auquel on l’avait cantonné. Les figures tutélaires sont encore bien là, rudes et droites, de John Lee Hooker à Junior Kimbrough, mais le vent de la steppe a créé des espaces et envoyé valser la maison-mère. "M-la-music



"Une intéressante parenthèse hors du temps et de l'espace "Les Zindés


"Youri Blow joue davantage avec le mélange des genres, les spécificités des instruments et des sons qui émanent de l'homme et de la nature." Soul Kitchen



"Un projet balancé entre alliances iconoclastes et sonorités classiques qui pourrait bien bousculer votre sens de l'orientation musicale"Solénopole n°141


"C'est une belle découverte et vous auriez intérêt à ne pas manquer ce voyage initiatique"

Music Belgium


"Bourrée d'émotion et de qualité "Musiczine


"Un jeu de guitare maîtrisé et multiple, une voix profonde et puissante ainsi que des compositions qui sont autant de chemins..."Les immortels

 

 

 

 

MOON ROCK MY SOUL - 2008

 

 

ETHNOTEMPOS Magazine N°44

Il y a des albums comme ça où on croit que tout va être simple, évident, couru d'avance et où on finit par ne plus oser émettre le moindre jugement. A part, bien sûr, que l'album et le bonhomme sont excellents. On pense que Youri BLOW est américain et il est français. On pense avoir affaire à un album de blues et c'est bien plus complexe que ça. Et comme le mec est beau comme un dieu, on se dit qu'il doit être creux et on a tout faux.

Voyons ça de plus près. Regardez la (très belle) couverture de Moon Rock My Soul , regardez-la bien, car il y a peut-être un futur classique là-dessous. C'est beau, c'est profond, ça vibre de partout, ça nous fait vibrer en dedans, ça nous emporte sur des chemins harmoniques encore inconnus, ça nous pose des questions, ça brouille nos réponses toutes faites, bref, ça nous laisse pantois de bonheur et fourbus d'expériences nouvelles. Ce gars ira loin, ce gars ira haut. Rendez-vous au prochain album mais comme je le disais plus haut, je suis déjà prêt à parier que celui-ci fera bientôt figure de classique dans son genre.

Frédéric Gerchambeau

 

 

 

AFIAVI Magazine 8

Cet album est une invitation au voyage poétique, à la relaxation sereine, aux balades mentales du rêve et à la méditation. L'album parle d'âme, de lune, d'attente, de fleurs, d'arbre de vie et d'univers libre. Plusieurs spiritualités s'y croisent. L'influence indienne rencontre l'âme amérindienne. L'arbre de vie (6° morceau) rappelle celui que l'on trouve dans la Genèse et dans la Kabbale. La couleur sombre de cette musique n'est pas celle de l'angoisse ; elle évoque plutôt un mélange de romantisme hors du temps et d'aventures dans des lieux à l'écart de la société industrielle. Le choix de chanter en anglais participe peut-être de ce dépaysement. Le choix des instruments (dobro, guitare acoustique, violon, flûte) concourt à la fluidité de l'instrumentation. Ce travail est une aventure de la création ; il faut l'aborder en laissant au vestiaire toutes nos références au romantisme commercial. Il faut oublier aussi Cat Stevens, Stephan Eicher, et écouter Youri Blow comme on fait un voyage sans consulter le moindre guide touristique.

Rafael Lucas

 

 

 

Trad Magazine N°122

Comme son nom ne l'indique pas, Youri Blow est français. Né à Troyes et installé en Bretagne, il se présente comme un troubadour avec le blues comme bagage musical auquel il ajoute des ambiances de musiques du monde (Mongolie, Inde…). Inspiré du blues du Delta auquel il emprunte la technique du picking-blues et le chant en anglais, il a composé six des sept titres du CD et ajoute une chanson de Blind Willie Johnson, un prêcheur blues dont il reprend la slide guitare et la voix particulièrement rauque. Les morceaux débutent par la guitare ou le dobro seuls, puis s'installe un climat avec des sons de la nature (orage, océan…) ou l'apport d'instruments (flûte, violon) ou de chant diaphonique. Si quelques morceaux sont nettement d'inspiration bluesy, pour d'autres on s'en éloigne considérablement, par exemple pour le titre “Esprit libre, univers libre” de 11 minutes, traversé de musique répétitive, d'influence indienne et de différentes atmosphères envoûtantes. Pour avoir une idée de l'univers sonore de Youri Blow, on peut écouter des extraits sur son site. Une belle réalisation et un CD hautement recommandable.

Christian Gualdi

 

 

 

SOUL BAG Magazine N°192

"Six originaux planants et une reprise de Blind Willie Johnson, voici le menu du nouveau disque de Youri Blow, soutenu par le conseil général des Côtes d'Armor. Multi-instrumentiste (g.vin.fl) et chanteur, Youri privilégie l'ambiance à la virtuosité, enrichissant le son classique du blues du Delta avec des ambiances orientales ou indiennes. Très original."

Christophe Mourot

 

 

 

Armor Magazine 466

Youri Blow habite la Bretagne et vit dans le monde et dans les rêves qu'il transpose dans sa musique et ses chansons. A lui tout seul, une guitare acoustique, un violon, une flûte et une production de sons-ambiance. Les thèmes musicaux récurrents jouent sur leur déclinaison tonale. Le jeu instrumental est clair et souple. La voix d'un beau timbre naturel s'éraille pour se faire celle d'un vieux blues-man. Même si les textes sont en Anglais, "Arbre de vie", "Esprit Libre, Univers libre" traduisent bien la philosophie musicale d'un étonnant artiste.

Yannick Pelletier

 

 

 

Blues Magazine N°50

Déroutant et intéressant à la fois, Youri Blow, chant guitare et dobro, joue un blues acoustique particulier, qu'il nomme lui même Psychéblues. Ce nouvel album ne déroge pas. Après avoir écumé le répertoire du Delta Blues, Youri est revenu à des interprétations très personnelles. Il a composé tous les titres de cet album hormis Dark Was The Night de Blind Willie Johnson, interprété à sa façon. Les autres titres sont originaux, les sons de guitares clairs et limpides, à l'instar de Lovely Lucie ou I'm waiting, aux sonorités Pinkfloydiennes, Moon Rock My Soul , titre du CD, où sa voix brutale donne également un aspect particulier à ce blues où plane au dessus l'esprit de Son House, ou Esprit Libre, Univers Libre, très prenant cri de désespoir ou de liberté pour ce musicien solitaire, envoûtant! Cet album est un mélange de sons de guitare acoustiques naturels et de sons psychédéliques surnaturels, inspirés de musiques traditionnelles, africaines, chants inuits, amérindiens. 7 titres seulement, mais assez longs, comme cela se pratiquait dans les années 1960. Youri Blow peut choquer, mais il ne laissera pas indifférent, tant sa musique prend aux tripes.Le CD est présenté dans une belle pochette tout à fait dans l'esprit des Power Flower des sixties.

Christian Le Morvan

 

 

 

Rock'n'France Webzine

"Un album riche d'influences, partagées entre le blues acoustique et la musique traditionnelle, avec un côté psychédélique, pour offrir des ballades acoustiques de toute beauté. Les guitares sont raffinées, le chant est souvent chamanique, et la voix rappelle un certain Jim Morisson. Quand aux arrangements, ils sont tout simplement étonnants et envoutants. Le titre ”Lovely Lucie” a quelque chose de glaçant et ”Moon Rock My Soul”, nous entraîne au coeur d'un voyage spirituel et plaisant."

Guillaume Joubert

 

 

 

Music In Belgium Webzine

Ce second album acoustique de Youri Blow est une très belle réussite. Tous les instruments (guitare, dobro, violon, flûte) sont joués par Youri. Les ambiances sont captivantes. Rien à jeter, tout se déguste avec plaisir. Un album à découvrir si vous aimez Venus, Roman, Led Zeppelin, le Blues psychédélique et les tons orientaux.

Jean-Pierre Lhoir

 

 

 

Les Immortels Webzine

Moon Rock my Soul est un album riche, animé par des couleurs profondes telles que l'ocre ou le sienne. Contrairement à ce que sa présentation écrite pouvait laisser présager, il n'est aucunement hermétique et supporte avec aisance les écoutes successives. Même les extraits disponibles en écoute sur le site de Youri Blow ne rendent pas justice à l'œuvre, tant celle-ci apparaît totalement différente une fois prise dans son intégralité.

La diversité et la précision qui l'animent ne semblent pas être le fruit d'un effort démesuré de la part de l'interprète, tant l'ensemble paraît limpide. En outre, cette apparente complexité ne pâtit pas du passage à la scène, le rendu étant proche de ce qu'il est possible d'entendre sur sa platine préférée. Une bonne raison d'aller écouter l'artiste et de pouvoir partager cette véritable invitation au voyage.

Chris

 

 

 

 

 

 

 




 

SAND OF FAIRY- 2006

MEDIAS - MUSIQUE

 

 

PAPILLON DE MARS - 2006

Soul Bag N°187

"Youri livre une nouvelle fournée de son "psychéblues", bien plus intéressante que la première, avec plus de tradition, une voix mieux posée, empreinte d'une hargne à la Blind Willie Johnson, et des musiques prenantes.Cette démo de six titres comprend un titre caché, sept minutes après le début du dernier titre. Tout à fait intéressant, vivement un disque complet."

Christophe Mourot

 

MEDIAS - MUSIQUE

 

 

Love Is Over - 2004



Youri Plays The Delta Blues

"Ce jeune bluesman pratique une musique authentique qui prend sa source dans le Delta blues. Dans la lignée de Robert Johnson, Youri alterne reprises et compositions personnelles.."

Article de presse - 20 MINUTES - Paris

MEDIAS - MUSIQUE